Articles

Affichage des articles du 2018

Exercice d'écriture #8 : un conte dont vous êtes le héros

Image
Il y a presque un an, j'ai décidé de participer au concours de Fiction-interactive.fr avec, évidemment, l'impression d'avoir largement le temps. Sauf qu'on est à un mois et demi de l'échéance et je n'ai toujours rien fait. Alors, j'essaie de mettre un coup de collier, histoire d'avoir au moins un petit quelque chose, parce que l'important, c'est pas de gagner, pas vrai. Pour le plaisir. Pour l'honneur. Pour Hugo Labrande et la sympathique communauté du monde de la fiction interactive. C'est un peu, je l'avoue, ce qui a donné l'exercice de cette quinzaine. Le conte dont vous êtes le héros On va s'en tenir au conte ou, du moins, au micro-récit. Si l'idée vous plaît et que le coeur vous en dit, vous pourrez toujours écrire un livre après. Quelle que soit la taille du récit, le principe du "dont vous êtes le héros" (qu'on résumera en DVELH), c'est d'immerger le⋅a lecteur⋅ice dans le récit, d'en fair…

Exercice d'écriture #7 : écriture sous contrainte - le poème

Image
Depuis trop longtemps relégué au rang de procédé stylistique littéraire cucul et démodé, le poème est pourtant un moyen d'expression créatif. La poésie n'est pas obligatoirement niaise, naïve ou béate. Elle peut se révéler violente, brutale, agressive, érotique, désespérée ou taquine. Il ne s'agit pas que de louer la beauté des fleurs et des prés mais plutôt de dire des choses avec les pieds. La liberté de ton On a tendance à voir la poésie comme un art naïf et hébété célébrant la beauté, la nature et la beauté de la nature. Un bon gros cornet de barbapapa rose à la guimauve enrobé de sucre et dégoulinant de miel.

Si cette forme littéraire est effectivement propice à la célébration de l'amour et de la beauté de Dame Nature, elle sert aussi de voix aux coeurs tristes, aux âmes révoltées ou aux moqueries facétieuses de prétendant⋅es éconduit⋅es. On peut citer deux exemples évidents parmi les plus célèbres, le torturé Rimbaud et le mélancolique Baudelaire, qui expriment…

Exercice d'écriture #6 basé sur le jeu de rôle : les liens entre les personnages

Image
Les exercices d'écriture font une rentrée un peu tardive, mais qui pourrait m'en vouloir d'avoir fait passer la campagne Ulule de Tommy Griotte en priorité ?! Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous informe que pour des raisons d'organisation et d'emploi du temps, ainsi que pour votre confort personnel, les exercices d'écriture paraîtront dorénavant toutes les deux semaines. Pour la reprise et l'épisode #6 de notre grande saga rédactionnelle, je vais me baser sur une série au thème inspirant : Sense 8.

Trouver un thème inspirant L'écriture, ce n'est pas seulement raconter des histoires aux autres. C'est aussi s'en raconter à soi-même et, surtout, c'est un outil d'exploration peu coûteux, peu polluant, moins compliqué que de construire une machine à voyager dans le temps mais parfois tout aussi éprouvant qu'une thérapie. Dans Sense8, ce qui me séduit et m'inspire, c'est la notion de lien. Ce lien mystérieux, instan…

Exercice d'écriture #5 : l'écriture sous contrainte - réécriture d'une chanson

Image
La réécriture est un exercice courant. Ludique et pédagogique, il guide le fond et permet de s’amuser sur la forme. La réécriture : hommage ou parodie ? Il existe plusieurs façon de réécrire un texte. Il n’y en a pas de bonnes ou de mauvaises. Il y a seulement plusieurs façons de faire, en fonction du ton, du propos, de l’objectif, des circonstances. On peut parodier un texte en détournant son propos. On peut écrire son propre texte en gardant l’esprit et le ton de la chanson. Ou on peut carrément virer le texte, garder la mélodie, y apposer ses propres mots, son propre thème et faire d’une chanson triste une ode à la joie, ou d’une chanson commerciale un texte engagé et enragé. C’est un exercice d’écriture qui se pratique beaucoup au cours des célébrations familiales (mariages, anniversaires…). Il permet de dire en ces circonstances particulièrement propices ce qu’on n’ose pas dire le reste de l’année. Il offre également de belles émotions, que ce soit une franche rigolade avec des t…

Exercice d'écriture #4 : écriture oulipienne - 99 notes préparatoires

Image
Cette semaine, on va délaisser un peu nos premières amours et se jeter dans les bras de l’écriture sous contrainte avec un exercice d'écriture oulipienne. Je vous présente les 99 notes préparatoires.
99 notes préparatoires, qu’est-ce que c’est ? La réponse est dans la question mais comme je suis aimable, je vais quand même détailler un peu. Il s’agit de choisir un sujet et d’écrire… suspense… 99 choses sur ce sujet. L’intérêt ou, en tout cas, ce qui rend cet exercice d’écriture oulipienne très fun, c’est que ces notes n’ont pas à être cohérentes, pertinentes, ni même sérieuses.
On peut évidemment choisir de traiter l’exercice de façon “scientifique”, avec application et rigueur, en n’écrivant que des choses sérieuses et vraies, en classant méthodiquement ses notes par thème... Ou on peut, et c’est l’option que j’ai choisie, l’aborder en freestyle et écrire les idées comme elles viennent, sans se soucier de les lier entre elles, sans se priver de faire quelques jeux de mots et en os…

Exercice d'écriture #3 basé sur le jeu de rôle : le mutisme

Image
Cette semaine, je vous propose un exercice d'écriture ludique qui peut se révéler à la fois délicat et amusant. J’impose un handicap à votre personnage : le mutisme. C’est un bon exercice et cela peut amener à des situations assez cocasses. Mais avant de vous proposer l’exercice à proprement parler, je vous donne mon point de vue sur l’introduction d’un élément perturbateur ou d’un bouleversement de votre environnement ou, plus précisément, sur l’inutilité de l’expliquer. De la nécessité de poser une situation narrative sans l’expliquer Je sais pas vous, mais moi, la plupart du temps, ce n’est pas le comment, que je trouve intéressant, ni même le pourquoi, mais bel et bien le résultat. Par exemple, dans Walking Dead, je me fous royalement du pourquoi du comment de l’apparition des zombies ; ce qui m’intéresse, ce sont les conséquences de cette situation apocalyptique sur le monde et les survivants. En gros, on place des personnages dans une situation et on voit comment ça évolue. …

Exercice d'écriture #2 basé sur le jeu de rôle - mise en situation : le paradoxe

Image
Ça y est, normalement, si tout va bien et si vous avez bossé un peu, on a un contexte et un personnage. Les choses sérieuses vont pouvoir commencer et on peut attaquer un premier vrai exercice d'écriture. Mettre son personnage en situation Pour pouvoir démarrer une histoire, il faut une situation. Un lieu, un mot, une motivation, un objectif, un souvenir… tout peut servir de point de départ. Par exemple, si on décide que notre histoire se passe dans un bar, on a plusieurs pistes qui s’offrent à nous. On peut imaginer ma quadra coincée éprise de liberté attablée avec une copine, en train de siroter un thé ou un verre de Chardonnay et de lui avouer, mi gênée mi exaltée, qu’elle se sent attirée par un jeune homme de son association. Ou avec le jeune homme en question. On pourrait alors réfléchir aux circonstances qui les ont amenés à se retrouver à prendre un verre dans un bar. Sont-ils tous les deux ? Y a-t-il d’autres personnes avec eux ? S’agit-il d’une scène de séduction ? L’atti…

Exercice d'écriture #1 basé sur le jeu de rôle : définir un univers et créer un personnage

Image
Chose promise, chose due, voilà un premier exercice d’écriture basé sur le jeu de rôle, qui consiste plutôt en un échauffement. Il pose des bases qui pourront être ensuite modulées, modifiées, remplacées ou réutilisées à loisir pour les exercices suivants. Il permet avant tout de réfléchir à son histoire et à son ou ses personnages, avant de commencer la rédaction proprement dite. Il pourra servir de point de départ pour chacun de vos travaux d’écriture. Choisir un univers La première chose à faire est de choisir un univers et de le définir, même vaguement. Peu importe l’univers, ce qui compte, c’est de savoir à quelle sauce vous allez manger vos personnages. À la sauce médiévale piquante ? Dans un bouillon techno-futuriste ? Sur une tranche de fantastique ? Dans un bol de préhistoire ? Avec une cuillère de réalisme ou, au contraire, une pincée de fantaisie ? Quelle que soit la popote que vous mijotez pour vos petits personnages chéris, le choix de la marmite est une étape à ne pas né…

L'écriture ludique et créative

Image
Les contraintes autour de l’écriture rendent l’exercice pénible pour beaucoup. Si bon nombre de profs encouragent l’écriture ludique à travers des activités éducatives originales, l'exercice d'écriture en milieu scolaire reste encore trop souvent évalué, sanctionnable et sanctionné.
Pour progresser, s’exercer et surmonter ses difficultés, il est important de s’affranchir de ces pressions. L’écriture ludique est un moyen de vivre l’écriture autrement que dans la contrainte et la douleur. S’amuser est la clé dans de nombreux apprentissages et il n’en va pas différemment pour l’écriture. Pour y parvenir, je propose deux supports d’écriture ludique et créative : le jeu de rôle textuel et l’écriture oulipienne.
Le jeu de rôle textuel Comme son nom l’indique, c’est du jeu de rôle à l’écrit. On dit aussi “écriture collaborative”, car, s’il existe des rôlistes solo, la plupart du temps, le jeu de rôle se joue au moins à deux et l’histoire s’écrit à plusieurs. Chaque joueur crée un pers…

Comment rédiger sa lettre de motivation

Image
Une des premières choses que l’on apprend quand on suit la formation à distance au métier d’écrivain public, c’est que la lettre de motivation, tout comme le CV, n’est pas celle que l’on croit. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas la motivation du candidat qui en est le sujet.

Un candidat motivé, c’est bien… La lettre de motivation est devenue un exercice périlleux dans lequel les candidats s’évertuent à prouver combien ils sont motivés par le job et l’entreprise dans laquelle ils postulent, que cela soit vrai ou pas. C’est un compréhensible, mais regrettable hors sujet. Si savoir ce qui motive un candidat est un facteur important, sa lettre doit avant tout dire ce qui motive… sa candidature. Rédiger une bonne lettre de motivation nécessite une bonne connaissance de soi, de ses compétences, une dose d’estime de soi et un regard sans complaisance.
Une candidature motivée, c’est mieux Par motivée, on n'entend bien évidemment pas l’enthousiasme débordant d’une candid…